Shintoïsme ou bouddhisme ?

Shintoïsme ou Bouddhisme ?

La religion fait partie intégrante de la vie des japonais. On dit qu’ils naissent shintoïstes et meurent bouddhistes. Ils pratiquent en fait les deux religions tout au long de leur vie.
Le shintoïsme est très ancien et spécifiquement japonais. Il est le culte des Kami (divinités) c’est une « religion » polythéistes. Le concept majeur du shintoïsme est le caractère sacré de la nature. Ainsi, une rivière, un caillou, le vent, la lune peuvent être considérés comme des divinités.
Plus qu’une religion, le shintoïsme est une tradition, elle n’a pas de créateur, pas de prophète, ni d’écrit.
Les lieux de culte shintoïstes sont des sanctuaires shintô, reconnaissables à leur « shimemawa » corde tressée en paille de riz chassants les mauvais esprits et à leur portique d’entrée (torii).
Le bouddhisme lui, pour faire simple est une religion monothéiste, qui est arrivée au Japon au 5e siècle par le biais de la Chine et de la Corée, et qui voue un culte à Bouddha.
Les lieux de cultes sont des temples bouddhistes, reconnaissables à leurs portes (mon) et à leurs pagodes à 5 étages représentent les 5 éléments, et bien sûre à la présence de statues de Bouddha.
Shintoïsme ou bouddhisme ?
Share

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *